STORY

Alexis

Pinturault

Chacun a sa montagne à gravir

Palmarès

0

Podiums
en coupe du monde

0

18 en slalom géant
10 en combiné alpin
3 en slalom
1 en super G
1 City Event
1 parallèle

Victoires
en coupe du monde

0

Vainqueur du classement général en 2021.
Vainqueur du classement du slalom géant en 2021.
Vainqueur du classement du combiné en 2016, 2017, 2019 et 2020.

Globes de cristal

0

1 Argent
2 Bronze

Médailles
Olympiques

0

2 Or
1 Argent
3 Bronze

Médailles en
championnats
du monde

Une enfance sur les skis

Le 20 mars 1991 signe le début de mon histoire.

Dès le premier jour, la neige fait partie de mon environnement. Je grandis au bord de la piste de Pralong à Courchevel dans l’hôtel familial où je ne tarde pas à tomber amoureux de la glisse et du ski. Ma mère Norvégienne me met sur mes premières planches à l’âge de 2 ans et ce sera le début d’une histoire qui sera toute ma vie.

Je grandis dans ce monde blanc, le sport est un moteur dans mon éducation.

Aux cours de mon adolescence je touche à tout : foot, tennis, escrime, boxe, judo… Mais les sommets enneigés finissent par prendre le dessus. En 2006 j’intègre le pôle France d’Albertville où tout va réellement commencer pour moi…

Parcours sportif

En 2008 j'intègre les équipes de France de ski et tout s'enchaine très vite !

Durant la saison 2009, je deviens pour la 1ère fois champion du monde junior ! Ce titre me permet de découvrir le circuit de la coupe du monde quelques semaines après ! Et quelle découverte ! J’ai encore beaucoup à apprendre !

Il m’a fallu pas moins d’une dizaine de départs en coupe du monde pour enfin marquer mes premiers points et me lancer sur ce circuit majeur !

Kranjska Gora 2011, je monte sur mon 1er podium en coupe du monde dans ma discipline de cœur : le Géant ! Et quelques jours après, je remporte le classement général de la coupe d’Europe.

Premières victoires

La polyvalence a toujours été un moteur au fond de moi.

J’aime tout dans le ski, le carving, la vitesse, les sauts, la glisse… Je décide donc de toucher à tout ! Ça m’anime, me motive et m’excite !

Lors de la saison 2011-2012 je participe à l’ensemble du circuit coupe du monde, je prends des départs dans 4 disciplines (GS, SL, SG, AC, City Event).

C’est en janvier 2012 que ma fougue me permet de m’imposer sur le City Event de Moscou : ma première victoire en coupe du monde !

Elle sera la première d’une belle lignée dont on retiendra ma victoire à Adelboden le 7 janvier 2017 qui me permet de devenir le skieur français le plus titré de l’histoire (devant Jean-Claude Killy) avec 19 victoires.

Gagner des coupes du monde ça marque une carrière et l’esprit, mais je retiens aussi ces moments forts avec ma 1ère médaille mondiale en 2015 à Beaver Creek, ma première médaille Olympiques à Sochi en 2014 et mon premier Globe de Cristal à Chamonix en 2016…

De l'or et du cristal

La polyvalence encore et toujours mon moteur, ma passion.

Dans la vie d’un athlète gagner c’est comme respirer. Lorsque tout s’aligne, le bon jour au bon moment, cette sensation d’accomplissement, de fierté ! J’ai eu la chance de vivre cela à plusieurs reprises. Mais lorsque cela arrive le jour où ta carrière peut basculer, alors là ça prend une autre dimension…

Je me souviens de ce jour de février 2019 dans le froid polaire Suédois : je deviens Champion du monde, je me pare de l’or mondial pour la 1ère fois. Un rêve devient réalité ! 

Un accomplissement mais pas la fin du chemin car j’ai encore de grands projets. Le jour de mes 30 ans, le 20 mars 2021, je remporte le gros globe de cristal. Je suis le 3ème français de l’histoire à remporter le classement général de la coupe du monde, 24 ans après Luc Alphand. Une consécration !

En 2022 je suis le seul skieur de l’histoire à avoir gagné dans 6 disciplines : Géant, Slalom, Super-G, Combiné, City Event, Parallèle GS… La polyvalence encore et toujours mon moteur, ma passion.